Moussa Faki note que les élections se sont déroulées dans des conditions jugées satisfaisantes

0
369

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, souhaite que toute contestation des résultats provisoires de la présidentielle proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), « sur leur non-conformité avec la vérité des urnes, se fasse pacifiquement, par le recours aux procédures prévues par les textes en vigueur et le dialogue politique entre toutes les parties prenantes ».

A la suite de la mission d’observation électorale de l’Union africaine dirigée par l’ex-Président malien Dioncounda Traoré, Moussa Faki Mahamat considère que les élections se sont déroulées dans des conditions jugées satisfaisantes.

« Le Président de la Commission souligne que la situation en République démocratique du Congo exige, quelque soit l’issue définitive des élections, la recherche d’un véritable consensus national fondé sur le respect des principes démocratiques et des droits de l’homme, ainsi que sur la préservation et la consolidation de la paix », dit le communiqué signé par Ebba Kalondo Porte-parole du président Commission de l’Union africaine.

Oscar MBANTSHI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here