Le Chef de l’Etat préside la réunion du Haut Commandement militaire

0
257

Le Commandant suprême des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et Président de la République, Joseph Kabila Kabange a présidé mercredi 17 octobre, au quartier général des FARDC, au Mont Ngaliema, la réunion du haut commandement des forces armées axée sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays.

Au cours de cette rencontre, il a été procédé à l’évaluation de la mission effectuée à la 3ème région militaire par le chef d’Etat-major général des FARDC, le lieutenant-général, Célestin Mbala Munsense et de l’opération militaire en cours dans la partie Est du pays. Au plan sécuritaire, le Commandant suprême des FARDC a promis de tout mettre en œuvre  pour sécuriser toute l’étendue du territoire national, singulièrement le processus électoral.

Le ministre de la Défense nationale, des anciens combattants et de la réinsertion Crispin Atama Tabe Mogodi, l’Inspecteur général des FARDC, le général John Numbi et le chef de la maison militaire du Chef de l’Etat, le Général Jean-Claude Yav ont assisté à cette réunion en qualité d’invités.

Soulignons que lors du conseil des ministres du 06 octobre 2018, présidé par le président de la République, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité a présenté les points saillants du Territoire national. Il en ressort une situation générale caractérisée par un calme relatif sur l’ensemble du Territoire. Il a signalé la poursuite des opérations de traque des groupes armés résiduels encore actifs dans la partie Est, de même que des opérations de la Police Nationale Congolaise  visant à combattre la criminalité sous toutes ses formes dans les grands centres urbains du pays.

Complétant le ministre de l’Intérieur et Sécurité, le ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion est intervenu pour indiquer que la situation au plan militaire est totalement sous contrôle des FARDC, en signalant néanmoins dans la 3ème Zone de Défense, en Ituri, au Nord et au Sud-Kivu, quelques attaques de groupes terroristes contre des positions militaires, des tueries de populations inoffensives ainsi que des kidnappings enregistrés fin septembre et début octobre notamment à Djugu et Irumu, dans le Grand Nord, à Rutshuru, dans le Lubero et à Fizi.

Toutes ces situations sont en train de s’améliorer grâce à un engagement ferme des FARDC dont le Chef d’Etat-major général a aussitôt entrepris une tournée opérationnelle efficiente.

Oscar MBANTSHI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here