Présidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keïta réélu pour cinq ans

0
232

Le président sortant du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans avec 67,17% des voix au second tour, contre 32,83% à l’opposant Soumaïla Cissé, a annoncé ce jeudi 16 août 2018 le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf.

Selon ces résultats officiels complets, qui devront encore être validés par la cour constitutionnelle, M. Keïta a obtenu 1.798.632 voix, pour 879.235 au chef de file de l’opposition.

A 73 ans, le chef de l’Etat, qui partait favori après avoir viré largement en tête au premier tour, dirigera pour cinq années supplémentaires ce pays du Sahel toujours confronté à la menace jihadiste.

Il a recueilli 67,17% des voix lors du second tour le 12 août, contre 32,83% à l’opposant Soumaïla Cissé, un ancien ministre des Finances de 68 ans, selon des résultats officiels annoncé jeudi matin, qui doivent encore être validés par la cour constitutionnelle.​

  1. Keïta entrera en fonction le 4 septembre avec la lourde tâche de relancer l’accord de paix conclu en 2015 avec l’ex-rébellion à dominante touareg, dans un pays toujours confronté à la menace jihadiste malgré cinq années d’interventions militaires internationales.

En 2013, les deux hommes s’étaient déjà affrontés au second tour et M. Keïta, dit “IBK”, l’avait emporté avec 77,6%” des suffrages.

Dans les heures qui ont précédé l’annonce des résultats, l’accès à Internet était inaccessible à Bamako sur les réseaux mobiles des principaux opérateurs du pays, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Oscar MBANTSHI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here