Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l’élection présidentielle

0
347
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Emmanuel Ramazani Shadari, secrétaire permanent du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, a été désigné candidat du front commun pour le Congo(FFC) à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018. Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais et membre du FCC, l’a annoncé mercredi au cours d’un point de presse.

Cette annonce met fin aux nombreuses spéculations sur une probable candidature du président Joseph Kabila à sa propre succession. A de nombreuses reprises, le chef de l’Etat congolais avait promis de respecter la constitution congolaise qui limite à deux les mandats successifs du président de la République.

Emmanuel Ramazani Shadary, né le 29 novembre 1960, est un homme politique, député national, ancien vice-gouverneur et gouverneur de la province du Maniema, président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur de la Majorité présidentielle (MP) à l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

Après sa licence en sciences politiques et administrative à l’université de Lubumbashi, Emmanuel Ramazani Shadary a fait le 3e cycle en sciences politiques et administratives à l’université de Kinshasa où il a obtenu un diplôme d’études approfondies DEA. Il a été assistant à l’ISDR et à l’ISC Kindu de 1992 à 1994 et directeur général et cofondateur de l’ISTCA-Secteur privé à Kalemie dans la province du Katanga.

En 1995, il a été élu secrétaire général de la Société civile du Maniema et en 1997, vice-gouverneur sous le régime de Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il est nommé gouverneur de ladite province par le même Mzee Kabila. Il sera reconduit en 2001 par l’actuel président de la République, Joseph Kabila.

En 2002, il fonde avec ses pairs le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti au sein duquel il va exercer en 2005 la fonction de Secrétaire national chargé du processus électoral et de président de la Commission de discipline.

Réélu député national en 2011 après la première législature de 2006-2011, il fut la première législature de 2006 à 2011, 1er vice-président de la Commission politique administrative et juridique de l’Assemblée nationale et depuis 2012, il est président du groupe parlementaire PPRD. Il coordonne la Majorité présidentielle (MP) à la même assemblée.

Oscar MBANTSHI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here