RDC : Daniel Ngoyi Mulunda rend hommages à Brigitte Mopale

0
331

Du Zimbabwe où il se trouve actuellement,  le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda, attristé par l’annonce du décès de Brigitte Mopane, journaliste à la Télévision  nationale, RTNC, présente ses condoléances  les plus attristées  d’abord à tous les journalistes, à sa famille biologique mais surtout à son fils unique,  à qui Brigitte Mopane  avait  voué tout son amour.

Femme battante,  Brigitte Mopane  a été  parmi les premières personnes à créer le  réseau pour le renforcement des capacités des professionnels de médias ainsi que   le Réseau des Communicateurs pour la Population, Daniel ngoy mulunda parle d’une une  icône de la presse féminine, pleine d’initiative, ambitieuse, et très entreprenante.

Les amoureux de la culture se rappelleront d’elle comme co-organisatrice  du grand festival annuel musical des hommes et femmes de médias, Karaoké.

Le vrai cimetière du monde, ce sont les cœurs  des hommes qui vivent encore… et la mort est une destination dont personne ne maitrise les contours…  Et Brigitte Mopane n’était pas maitre de son souffle.

Journaliste à la Télévision  nationale, Brigitte Mopane a quitté la terre des hommes  mardi 31 juillet vers 4h du matin, elle a emprunté une destination inconnue  et personne ne pourra jamais la revoir ni sur   l’avenue  Kabinda ni dans les couloirs  de la RTNC rénovée encore moins dans le Bâtiment de l’ONUSIDA où elle fut  responsable de la cellule de communication.  Brigitte Mopane s’en va après  l’organisation des obsèques de sa mère décédée au courant du même mois de juillet alors qu’elle venait également d’enterrer son père il y a à peine 3 mois. Pour quoi la mort a-t-elle décidé  décimer autant ? Que ton amé repose en Paix.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here