Banque congolaise, 2 708 déposants seront désintéressés dès ce 17 mai 2018

0
183

A partir de jeudi 17 mai courant, la Banque centrale du Congo (BCC) entame le remboursement de déposants de la Banque congolaise (BC) déclarée en liquidation depuis 2011. Chacun aura droit à la totalité de ses avoirs. Raw Bank et BCDC, deux banques commerciales de la place ont été désignées pour ce faire. Un total de 2.708 déposants, soit 95% des clients de la BC vont être remboursés de la totalité de leurs avoirs. C’est ce qu’a annoncé le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo, au cours d’un point de presse qu’il a tenu le jeudi 10 mai dans son cabinet de travail.

C’était à l’issue d’une importante réunion du Comité de politique monétaire (CPM). Deux membres de la commission de liquidation de la BC y ont spécialement pris part.

« La liquidation forcée de la Banque congolaise entamée en 2011 s’achemine vers sa fin cette année 2018. Dès ce jeudi 17 mai, la première phase d’opérations de désintéressement ou de remboursement aux déposants auprès de deux banques commerciales de la place et de leurs réseaux d’agences pour les provinces », a annoncé le gouverneur de la BCC.

Et d’ajouter : « Cette première phase va concerner 2.708 déposants représentants 95% de déposants. Ces 95% de déposants vont récupérer leur épargne à 100%. Cette première phase concerne les déposants dont les avoirs se situent dans la fourchette allant de 1 à 100.000 USD ».

Quant à la deuxième phase, elle devra débuter au mois d’août prochain. Chaque déposant sera remboursé à la monnaie de son compte. « La deuxième phase qui concerne les 5% restants va débuter au mois d’août prochain, car nous attendons le recouvrement auprès de l’Etat ainsi qu’auprès de gros débiteurs. Compte tenu du faible taux prévisionnel de recouvrement auprès de l’Etat et des gros débiteurs, le liquidateur pourra négocier, cette fois-là, avec les déposants, une décote. Mais pour les 95% de déposants, il n’y a pas de décote », a renchéri Deogratias Mutombo.

Le choix du 17 mai pour rembourser les épargnants est symbolique. Pour le gouverneur de la BCC, les déposants qui ont attendu pendant plusieurs années seront finalement libérés à l’instar de la RDC qui a été libéré un certain 17 mai avec l’avènement du régime Kabila qui a succédé au maréchal Mobutu.

Cette opération de désintéressement est la troisième du genre cette année, après les déposants de la Compagnie bancaire du commerce et du crédit (Cobanc) dont la liquidation avait été décidée en 1998 et ceux de la Fibank dont la liquidation a été décidée en 2017.

« Lorsque la BCC décide de la liquidation d’une banque, c’est pour sécuriser l’épargne du public, maintenir cette confiance du public dans le système financier national. C’est aussi pour préserver l’inclusion financière. Avec 95% des déposants remboursés, c’est déjà un bon résultat en termes de préservation de l’épargne », s’est félicité le gouverneur de la BCC.

En ce qui concerne les modalités pratiques de retrait, un site web sera créé incessamment pour renseigner tous les déposants sur les modalités de retrait des avoirs. « Un site web sera créé pour renseigner les déposants sur le comment retirer leurs avoirs dans les guichets de deux banques désignées. Pour les déposants dont les avoirs sont supérieurs à 1.000 USD, leurs comptes sont automatiquement ouverts. Mais l’ouverture sera confirmée par le déposant lui-même, si le déposant estime garder ses avoirs dans ce compte auprès de cette banque-là. C’est ce que nous conseillons. Même pour ceux qui ont des avoirs inférieurs à 1.000 USD, ils peuvent demander l’ouverture des comptes dans ces deux banques », a indiqué le gouverneur de l’Institut d’émission.

mediacongo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here