Francine Muyumba exhorte la synergie des mouvements citoyens “UN” à un combat patriotique

0
5103

La Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse Francine MUYUMBA a reçu dernièrement  dans son bureau d’accompagnement, les membres de la synergie des mouvements citoyens dénommée Un”1″.

La  rencontre  qui s’est déroulée dans un climat de convivialité, a permis à ces jeunes d’expliquer le sens  de leur lutte axée notamment sur l’ interpellation des dirigeants, la  promotion des initiatives des jeunes, la mécanisation des Nouvelles Unités (NU) à la Fonction Publique et la libération des Jeunes activistes. Bref, la Synergie a expliqué à la présidente de l’UPJ qu’elle   milite pour l’autonomisation des Jeunes,  la lutte contre toute forme de manipulation politicienne ainsi que la libération de plusieurs de leurs camarades interpelés depuis plusieurs mois  notamment Carbone Beni, Grâce Tshiunza, palmer Kabeya, Rachel Piment , Mino Bopomi et Cedrick Kayembe a indiqué leur porte-parole, sollicitant à Francine Muyumba  d’établir un pont entre les autorités et le mouvement citoyen.

D’après la Synergie de ces jeunes,  si  l’avenir du pays se trouve actuellement menacé, c’est à cause des politiciens  ainsi que  certains scientifiques en mal de positionnement.

Soulignant  les différents maux qui gangrènent la jeunesse congolaise  et prenant en compte les désiratas de ces jeunes, Francine Muyumba   leur a exhorté d’opter pour le bon combat, notamment  par un soutien massif des candidatures des jeunes aux élections pour leur accès sur la table de prise de décision, en vue du renouvellement de la classe politique.

L’année 2018 étant une année électorale, la Présidente de l’UPJ a saisi cette occasion  pour encourager  ces jeunes  d’avoir un  regard vers les grands enjeux de l’heure qui sont les élections.  Ainsi,  la jeunesse doit se préparer pour un apport considérable dans la lutte pour le renouvellement de la classe politique car seules les élections demeurent la voie légale pour mieux accéder à la table de prise de décision.

« Il est temps de se mettre ensemble pour soutenir la représentation des jeunes et des femmes aux  élections. Bannissons  les antivaleurs.  Focalisons-nous sur les concrets », a  martelé Francine Muyumba pour éveiller la  conscience de la synergie de ces mouvements citoyens.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here