RDC: après Kinshasa, Mark Lowcock, le Secrétaire général adjoint des Nations-Unies, en route pour Kalemie

0
211

Après les conflits qui ont opposés les pygmées aux bantous dans la province du Tanganyika, provoquant ainsi une vague de plusieurs centaines de milliers de déplacés internes, le secrétaire général adjoint de l’Onu chargé des Affaires humanitaires et coordonnateur du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (OCHA), Mark Lowcock,  en séjour depuis dimanche à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, est en route pour Kalemie.

Objectif : évaluer le travail humanitaire des agences onusiennes et des ONG qui œuvrent notamment dans la prise en charge des personnes déplacés

Cette première visite de Mark LOWCOCK intervient alors que le pays traverse l’une des crises humanitaires les plus complexes avec plus de 4,5 millions déplacés dans le territoire national et 2 millions d’enfants menacés de famine  dans le Tanganyika et même dans  la région du Kasaï où  près de 300.000  personnes sont confrontées aux atrocités des milices évoluant sous le label de Kamwina Nsapu.

A Kalemie, le chargé des Affaires Humanitaires de l’instance onusienne visitera deux sites des déplacés ayant fui les violences qui ont secouées la province nouvellement démembrée.

Les deux campements des déplacés comprennent environ 14.000 personnes victimes des affrontements sanglants opposant les Twa et les Luba, dans lesquels 500 000 déplacés et 100 morts ont été enregistrés.

La visite du Secrétaire Général adjoint de l’ONU en charge des affaires humanitaires en RDC intervient en prévision de la conférence de donateurs sur la crise en RDC prévue en avril prochain à Genève.

Peu avant sa descente à Kalemie, Mark Lowcock a été reçu par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila et d’autres autorités congolaises dans l’optique de passer en revue la situation des territoires congolais victimes des conflits interethniques.

Bellarmin Katalay

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here