La Turquie fait arrêté un haut responsable kurde syrien à Prague

0
206

Un responsable kurde de Syrie, Saleh Muslim a été arrêté samedi à Prague, à la demande de la justice turque.

Saleh Muslim, ancien coprésident du Parti de l’union démocratique (PYD) qui administre la région kurde de facto autonome dans le nord de la Syrie, a été arrêté à Prague, samedi 24 février, à la demande de la Turquie, a annoncé une coalition de partis politiques notamment kurdes syriens.

Ce haut responsable kurde a dirigé jusqu’à l’an dernier le PYD – bras politique des Unités de protection du peuple (YPG) – qui a installé unilatéralement dans le nord de la Syrie un système politique confédéraliste démocratique, inspiré des thèses néo-marxistes du dirigeant kurde Abdullah Öcalan, emprisonné en Turquie depuis 1999.

Ce mouvement est considéré par Ankara comme une extension du PKK turc (Parti des travailleurs du Kurdistan), qui mène une guérilla en Turquie depuis trois décennies.

Sous mandat d’arrêt depuis 2016

Saleh Muslim faisait l’objet depuis novembre 2016 d’un mandat d’arrêt émis par la Turquie, en lien avec un attentat commis à Ankara en février 2016 (29 morts), dans lequel il a nié toute implication.

La coalition TEV-DEM a dénoncé des “politiques hostiles” de la part de la Turquie, qui a “émis des mandats d’arrêt contre des personnalités (…) de la communauté” kurde syrienne, dont Saleh Muslim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here